Comment calculer la vitesse internet qu’il vous faut.
Éducation
6 avril 2022

Comment calculer la vitesse internet qu’il vous faut.

Photo de l'auteur de l'article Danilo Tubic
Danilo Tubic
Rédacteur

Vous avez sûrement possiblement déjà entendu quelqu’un vous dire “Oh, faut juste que tu prennes la vitesse la plus haute pour être sûr de pas manquer de rapidité.”

Premièrement, QUOI?! Non!

Deuxièmement, ça, c’est littéralement de la propagande (ok, de la désinformation) de la part des grosses télécoms qui font plus d’argent avec leurs plus gros forfaits. On est un fournisseur internet indépendant, on fait de l’argent en vendant des forfaits, mais on ne vous dira jamais de prendre la plus haute vitesse juste parce que. Nous, on fait sensiblement le même profit, peu importe la vitesse, alors on ne gagne rien à vous faire dépenser en cochon.

Nenon. La chose à faire, c’est regarder quelques facteurs et faire un choix éclairé.

Comment calculer vos besoins de connexion internet. C’est parti.

Facteur 1 : Le téléchargement.

Tout dépend de la façon dont vous consommez votre contenu. Il y a deux types de consommateur.trices. À vous de déterminer lequel vous êtes.

Type 1 : Vous pouvez consommer votre contenu pendant le téléchargement (par exemple, le streaming).

Type 2 : Vous ne pouvez consommer votre contenu qu’une fois entièrement téléchargé (par exemple, un jeu vidéo).

On va jaser d'hygiène personelle pour bien expliquer les nuances entre les deux (croyez-moi).

Type 1 : Au fur et à mesure du téléchargement.

Pour vous, ce qui compte, c’est de prendre une bonne douche.

Admettons que, dans une maison, le débit de l’eau maximal est de 100 L/minute.

Et admettons que, pour prendre cette douche, il vous faut 30 L/min (je ne suis pas plombier). Donc, logiquement, si trois douches fonctionnent en même temps, 90 L/min des 100 L/min sont utilisés. Tout est beau.

Si une quatrième douche est ouverte (grosse maison, quand même), le débit maximal de la maisonnée est toujours de 100 L/min, même s’il faudrait 120 L/min pour que toutes les douches fonctionnent à plein régime. Dans ce cas-là, le débit de chaque douche diminue à 25 L/min, car il n’y a simplement pas assez d’eau.

Le même principe s’applique aux appareils connectés à votre internet. Si vous avez un forfait à 100 Mbit/s et que vos appareils consomment 30 Mbit/s chacun, le quatrième appareil qui se connecte au réseau fera ralentir tous les appareils à une vitesse non optimale.

Pour bien calculer votre besoin de vitesse internet (le débit d’eau dans la maison), il vous faut additionner toutes les activités que vous faites en même temps et qui ont besoin d’internet et regarder ça revient à peu près à quelle vitesse totale. Voici un petit tableau bien cute des vitesses requises par différents services et activités :

Par exemple, si vous regardez Netflix en même temps de défiler sur Instagram (pas super pour le cerveau, mais on le fait tous1) et que quelqu’un est sur Zoom et qu’un autre quelqu’un est sur YouTube, vous utilisez 5 Mbit/s + 3 Mbit/s + 3 Mbit/s + 5 Mbit/s. Si votre forfait internet est plus rapide que 16 Mbit/s, vous êtes ben correct.

Type 2 : Suite au téléchargement.

Si vous êtes un peu plus coquet.te et que vous préférez les bains aux douches, la situation est différente.

Admettons encore que la maison a un débit d’eau maximal de 100 L/min. Pour remplir votre bain, vous avez un robinet qui peut faire couler l’eau au débit maximal disponible (donc jusqu’à 100 L/min).

Vous ne pouvez utiliser votre bain qu’une fois celui-ci rempli, alors plus il se remplit vite, plus vous êtes content.e.

Le même principe s’applique aux appareils connectés à votre internet. Si vous avez un forfait à 100 Mbit/s et que vous téléchargez un fichier que vous ne pouvez pas utiliser durant le téléchargement, plus la vitesse est haute, mieux c’est.

Il faut se souvenir que les autres appareils sur le réseau réduisent la vitesse disponible pour le téléchargement. Dans l’exemple de notre maison, si une douche (à 30 L/min) est ouverte ailleurs dans la maison, le débit de remplissage de votre bain passe de 100 à 70 L/min. C’est quand même bien, mais votre vin sera un peu plus température pièce une fois l’eau prête.

Pour bien calculer votre besoin de vitesse internet (le débit d’eau dans la maison), il vous faut considérer à quel point vous êtes impatient. Si vous travaillez avec de gros fichiers ou téléchargez souvent du contenu, pensez à prendre une vitesse plus haute. Par contre, si vous téléchargez un jeu une fois par mois, considérez ne PAS prendre une vitesse hyper haute. Vous payez quand même pour votre vitesse les 29 (ou 30) autres jours du mois, alors pourquoi ne pas épargner une centaine de dollars par année en téléchargeant vos jeux et vos films pendant la nuit?

Facteur 2 : Le téléversement.

La vitesse de téléversement, c’est la vitesse à laquelle on peut envoyer de l’information vers le web.

Pour l’humain moyen, choisir sa vitesse de téléchargement est à peu près la seule chose à considérer puisque les vitesses de téléversement associées sont habituellement suffisantes pour tout ce dont on peut avoir besoin. Chez oxio, dépendamment de la région, on offre de 1.5 à 50 Mbit/s (juste pour vous donner une idée).

Les vitesses de téléversement requises pour les appels vidéos sont généralement de moins d’un Mbit/s, différents jeux vidéos recommandent différentes vitesses (mais toutes sont souvent sous 5 Mbit/s) et le téléversement de fichiers est possible à toutes les vitesses, mais est simplement plus rapide avec un forfait plus élevé.

Vous avez des besoins spécifiques de téléversement? Faire du streaming ou mettre en ligne/envoyer de gros fichiers? Là, ça peut être nécessaire de s’assurer que la vitesse de téléversement associée au forfait que vous convoitez couvre vos besoins. Vérifiez les recommandations de la plateforme que vous utilisez et faites un choix éclairé par la suite.

— Si vous avez la réponse à votre question, vous pouvez arrêter votre lecture. —

Les sections qui suivent parlent de facteurs qui ne concernent absolument pas tout le monde, alors ne vous sentez pas mal d'épargner quelques minutes pour vous étirer à la place. Ou continuez de lire, pourquoi pas!

Facteur 3 : Le ping (et le jitter).

Pour les gamers, le ping peut être mortel (haha).

En gros, le ping c’est le temps que ça prend aux requêtes faites à recevoir une réponse, et le jitter c’est une mesure de la variation du ping dans le temps. Plus le ping est haut, plus les délais sont longs. Plus le jitter est haut, plus le ping est instable.

Le ping n’est pas réellement affecté par la vitesse de votre forfait. Dès que vous avez une vitesse de plus de 5 Mbit/s (l’écrasante majorité des forfaits modernes), votre ping ne souffrira pas à cause de la vitesse.

Le ping dépend plutôt de plein d’autres facteurs : le wifi, l’état du réseau local, la rapidité des appareils, le DNS utilisé par le fournisseur internet, etc. Ce n’est donc pas un facteur à prendre en compte lors du choix de votre vitesse, mais on tenait à l’expliquer pour vous éviter d’aller fouiller ailleurs en ligne.

Francis Careau, notre Directeur des technologies, ajoute son conseil numéro 1 pour avoir un bon ping :

“D'un client oxio à l'autre, le ping sera similaire pour le même jeu. Donc, le facteur qui influence le plus votre expérience internet est le Wi-Fi. Quand vous ouvrez le menu Wi-Fi de votre ordinateur et que vous voyez des dizaines de réseau, dites-vous que vous partagez le temps d'utilisation des ondes sans-fil avec vos voisins, ce qui n'est pas le cas quand vous êtes connectés en filaire. Si l'environnement sans-fil autour de vous est très saturé (donc beaucoup de réseaux), le ping sera la première composante à être affectée par ce genre d'environnement.”

En bref, pour un ping optimal (et un jitter optimal également), connectez vos consoles ou ordinateurs à votre routeur avec un fil.

Facteur 4 : Le VPN.

Ouais, là on est rendu loin. En quoi est-ce qu’un Virtual Private Network (VPN) vient affecter votre choix de vitesse? Et pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un VPN, passez ici pour vous rafraîchir la mémoire.

Si vous n’utilisez votre internet à la maison pas mal que pour travailler et que vous avez un VPN professionnel obligatoire ET que celui-ci a une vitesse maximale, ça ne vaut pas tant la peine de prendre une vitesse plus haute que cette première (on revient là-dessus dans quelques phrases).

Si par contre vous utilisez internet pour autre chose à la maison, on en revient aux conseils sur les autres facteurs ci-dessus et vous pouvez ignorer cette section.

En gros, il existe deux types de VPNs utilisés par les compagnies :

Type 1 : Tout le trafic va à l’employeur (la majorité des VPNs).

Type 2 : Seules certaines ressources vont à l’employeur.

Pour essayer d’élucider quel type votre compagnie utilise, connectez-vous à votre VPN et faites un test de vitesse en ligne.

  • Si la vitesse détectée lors du test est plus basse que celle de votre forfait internet actuel, on peut supposer que le VPN est de type 1 et possède une vitesse maximale plus basse que votre vitesse à la maison.
  • Si la vitesse détectée lors du test est bel et bien celle de votre forfait internet actuel, on peut supposer que votre VPN est de type 2 et qu’il ne ralentit pas votre connexion (ou que sa vitesse maximale est plus haute que celle de votre forfait actuel).

Si vous n’êtes pas certain, poser la question à votre personnel technique : “Est-ce que l’entièreté du trafic, y compris internet, passe par le VPN?”

Si oui, alors le VPN est de type 1, sinon, type 2.

Conclusion.

Ne vous laissez pas avoir par les messages des grosses télécoms. Les hautes vitesses ne sont absolument pas nécessaires. On se fait souvent dire que la meilleure vitesse internet, c’est celle qui est la plus haute, mais c’est faux.

La meilleure vitesse, c’est celle qui vous coûte le moins cher tout en couvrant vos besoins confortablement.

Astuces et conseils rédigés par Danilo Tubic, mais, on s'entend, le jus de cerveau est celui à Francis Careau, Directeur des technologies.

Photo de l'auteur de l'article Danilo Tubic
Danilo Tubic
Rédacteur

On est là pour partager l’internet.

On aime l’internet parce que c’est su’a coche. Et notre infolettre en est la preuve. Inscrivez-vous pour rester à jour sur tout ce qui entoure l’internet (dont nous).